BNP Paribas affiche un taux de 3,70 % sur son Prêt Personnel


Donnant l’opportunité de trouver un nouveau souffle à un budget parfois malmené par des périodes de dépenses plus grandes comme peuvent être les fêtes de fin d’années et bien d’autres occasions encore, le Prêt Personnel apparaît ainsi comme une chance de garder ou retrouver un équilibre surtout lorsque les conditions sont aussi avantageuses que celles proposées par BNP Paribas.

Un taux de 3,70 % pour le Prêt Personnel de BNP Paribas

C’est, en effet, la nouvelle offre que propose BNP Paribas en exclusivité sur Internet : un taux annuel effectif global fixe de 3,70 % pour un crédit d’un montant maximal de 5 000 €, remboursable en 12 mois, aucun frais de dossier n’étant par ailleurs perçu, ne créant ainsi pas de surcoût, seule une assurance décès, PTIA et ITT facultative pouvant venir augmenter de 3 € chaque mensualité.

Un exemple de ce que permet d’obtenir le Prêt Personnel de BNP Paribas

Donnée sur la page Internet de l’enseigne, cette simulation permet ainsi de constater qu’il est possible d’emprunter 5 000 €, à rembourser en 12 échéances de 424,93 €, portant ainsi, hors assurance, le coût total du crédit à 99,16 € seulement, grâce à son taux de 3,70 %, réduisant ainsi au maximum les frais liés à ce type d’opérations.

Conscient qu’un Prêt Personnel doit avant tout aider les usagers à se faire plaisir sans venir mettre à mal leur budget, BNP Paribas affiche ainsi une formule très attractive permettant ainsi à chacun de pouvoir concrétiser ses projets.

acualités financières

18 novembre 2013

Vigeo atteste le caractère « responsable » du crédit renouvelable Cetelem

Le cabinet d’expertise indépendant Vigeo a délivré une attestation certifiant le caractère responsable de l’offre de crédit renouvelable Cetelem nouvelle génération. Une démarche inédite pour redonner confiance aux emprunteurs. Un label de confiance pour le crédit renouvelable Suite à cet…


09 septembre 2012

Le nombre de dépôts de dossiers de surendettement repart à la hausse selon la Banque de France

Accentuées par la crise économique actuelle, les difficultés rencontrées par les ménages français se trouvent, aujourd’hui, amplifiées, poussant un nombre toujours plus important de ceux-ci à se tourner vers les commissions de surendettement de la Banque de France, ces derniers…