Les crédits immobiliers


Le financement d’une acquisition immobilière avec un prêt est un acte engageant, alors avant de contracter un crédit immobilier, il faut choisir la durée de l’emprunt en fonction de sa capacité de remboursement.

Le crédit immobilier et les prêts bancaires

L’accession à la propriété immobilière est facilité par le crédit immobilier. Mais avant tout, il faut savoir combien il faut emprunter, au bout de combien d’années l’emprunt pourrait être remboursé ? Plusieurs éléments sont à considérer pour choisir la durée de l’emprunt. D’une part, une plus longue durée de remboursement implique un taux d’intérêt plus élevé. Par contre, une longue durée de remboursement augmentera le coût du crédit, vu plus la durée est longue, plus le coût sera important. Le coût du crédit immobilier croît ainsi avec sa durée.

Vous devez aussi choisir la forme de crédit immobilier qui offre des mensualités appropriées à vos revenus. Et pour ne pas trop charger votre budget, il faut éviter les durées trop longues qui entraînent trop de frais financiers. Il est donc indispensable de bien connaître sa capacité de remboursement avant de déterminer la durée du crédit immobilier. Il est à savoir que le montant d’une mensualité de remboursement d’un crédit ne devrait psas dépasser les 30% du revenu mensuel. Par ailleurs, il faut rappeler qu’un prêt bancaire est composé de : capital ou la somme empruntée, le taux d’intérêt, la durée et le niveau des mensualités.

Les garanties d’un crédit immobilier

Dans la majorité des cas, les organismes financiers prêteurs exigent des garanties qui leur permettent de récupérer leur argent en cas d’impossibilité de remboursement du crédit consenti. Ces garanties sont en général : l’hypothèque conventionnelle, la caution mutuelle, la caution solidaire d’un particulier et le privilège de prêteur de deniers

L’hypothèque conventionnelle et le privilège de prêteur de deniers consistent à faire vendre le bien du titulaire de crédit immobilier et de payer le créancier sur le prix de la vente. Ces garanties doivent faire l’objet d’un acte notarié et doivent être inscrit à la conservation des hypothèques dans les deux mois qui suivent la vente.

Pour garantir un crédit immobilier, l’organisme prêteur peut également accepter les cautions telles que la caution mutuelle ou la caution solidaire d’un particulier. Dans ce cas, une personne ou une société spécialisée se porte caution, cette forme de garantie de crédit immobilier est plus intéressante que l’hypothèque parce qu’elle est moins coûteuse.

Le crédit immobilier et le rachat de crédit

Vous avez contracté un crédit immobilier et vous voulez savoir si votre crédit peut être racheté ou non, alors ce qui suit vous concerne.

Tout d’abord, sachez que l’opération de rachat de crédit immobilier entraîne des frais, le rachat de crédit immobilier n’est donc rentable qui si vous gagnez plus que les frais financiers de l’opération.

Pour faire un rachat de crédit immobilier, vous pouvez négocier le taux actuel de votre prêt auprès de votre banque ou tout simplement faire appel à un autre organisme financièr spécialisé. Faire racheter le crédit immobilier par une autre banque est mieux, car la banque concurrente vous offre en principe une meilleure proposition en tant que nouveau client, il s’agit dans ce cas d’une offre d’appel.

Le gain de l’opération de rachat de crédit immobilier peut être évalué à partir du tableau d’amortissement du prêt en cours, le capital restant dû et la durée restante. En faisant racheter le crédit immobilier, la mensualité peut diminuée, dans ce cas la durée de remboursement est rallongée. La durée restante peut être aussi retenue tout en gardant des mensualités similaires.

Le crédit immobilier et les assurances

Les assurances liées aux crédits immobiliers consistent à protéger l’organisme financier auprès duquel le prêt a été contracté en cas de défaillance de l’emprunteur, l’assureur se chargeant de payer le capital restant dû. La souscription d’une assurance liée au crédit immobilier se fait des assureurs spécialisés. Parmi ces assurances liées au crédit immobilier, il y a : l’assurance chômage, l’assurance décès invalidité et l’assurance maladie.

Les assurances liées aux crédits immobiliers assurent la sécurité de la banque mais aussi la vôtre. Ces assurances protègent votre famille en cas de défaillance. C’est l’assureur qui paye le capital restant dû en cas de chômage jusqu’à la reprise du travail, et en cas de décès, le remboursement des échéances restantes revient également à l’assureur même. Ce type d’assurance liée au crédit immobilier est obligatoire, tous les organismes financiers l’exigent.

Le crédit immobilier est un choix, que vous soyez locataire ou propriétaire. Pour accéder à la propriété, il faut parfois passer par le crédit immobilier. Mais avant d’entamer les procédures de souscription d’un crédit immobilier, il faut tenir compte de sa capacité de remboursement qui est elle-même fonction de ses revenus. Il faut aussi tenir compte de la durée de remboursement car le coût du crédit accordé par l’organisme bancaire prêteur en dépend. Les organismes bancaires exigent parfois des garanties telles que l’hypothèque conventionnelle, la caution mutuelle, la caution solidaire d’un particulier et le privilège de prêteur de deniers. Ces garanties permettent à la banque de récupérer son argent dans le cas où le titulaire du crédit immobilier ne parvient pas à rembourser son prêt. Voilà, vous êtes assez informé, il ne vous reste plus qu’à trouver la propriété qui vous tient à cour et de faire les démarches nécessaires. Mais n’oubliez pas que les assurances liées aux crédits immobilières sont aussi obligatoires en matière de crédit immobilier.

acualités financières

17 avril 2013

Promo sur le crédit Jeunes Actifs de BNP Paribas

Vous avez entre 18 et 29 ans, c’est le moment de souscrire un crédit à la consommation chez BNP Paribas. Du 1er avril au 11 mai 2013, la banque d’un monde qui change propose un taux exceptionnel de 5,50% TAEG…


02 octobre 2012

Le prêt auto allégé de BNP Paribas

Jusqu’au 3 novembre 2012, BNP Paribas allège le taux du crédit auto à 4,99%, TAEG fixe, sans frais de dossier. Du 24 septembre au 3 novembre 2012, BNP Paribas applique un TAEG fixe de 4,99% pour les demandes de prêt…