Prêt d’Union, spécialiste du crédit entre particuliers, dresse un bilan positif de sa première année d’activité


Confrontés aux difficultés liées à la crise économique que traverse aujourd’hui l’Europe, les établissements bancaires et les spécialistes du crédit ont ainsi été contraints de revoir leur politique en matière d’attribution de solutions de financement, aboutissant à une baisse de la création de nouveaux emprunts, alors que la demande des usagers reste toujours aussi forte, ceux-ci semblant, à présent, se tourner de plus en plus vers les nouvelles solutions qui leur sont proposées, telles que les formules mises en place depuis maintenant un an par Prêt d’Union, permettant alors au crédit entre particuliers de se développer.

Prêt d’Union, une nouvelle vision du monde du crédit

Apparu le 14 octobre 2011 dans le paysage bancaire français, Prêt d’Union, dont les campagnes marketing ont débuté au mois de novembre 2011, a rapidement su s’imposer comme un nouveau prestataire de choix, enregistrant, en effet, sur les 12 premiers mois de son activité près d’1 milliard d’euros de demandes de crédits et donnant son accord préalable pour 25 % de celles-ci alors que la société a déjà réussi à financer les projets de ses usagers à hauteur de 10 millions d’euros, permettant alors, à ses usagers, de réaliser leurs différents projets, consistant notamment dans l’acquisition d’un véhicule, la réalisation de travaux, ou encore l’achat d’équipement, et ce, à travers la France entière, montrant bien l’attente des usagers pour ces nouvelles solutions dont la réputation ne cesse de s’accroître, 38 % des usagers en ayant déjà entendu parler selon une étude de l’institut de sondages Louis Harris 2.

Un premier bilan positif pour Prêt d’Union

Réalisant son premier bilan après seulement un an d’activité, Prêt d’Union ne peut qu’afficher sa satisfaction, ayant, en effet, reçu près d’1 milliard d’euros de demandes, l’établissement voit ainsi le volume de crédits octroyé augmenter de quelques 2 millions d’euros chaque mois, confirmant l’intérêt grandissant des usagers français pour les solutions de crédits entre particuliers, ceux-ci étant d’ores et déjà, selon l’enquête réalisée par Louis Harris 2, près de 20 % à être convaincus, par cette nouvelle offre de solutions de financement, laissant envisager une croissance identique à celle qu’ont connue les prestataires américains de ce secteur, en activité depuis aujourd’hui plus de sept ans et qui voient le volume de crédits consenti croître, chaque mois, de 80 millions de dollars supplémentaires, pour la plus grande satisfaction de Charles Egly et Geoffroy Guigou, respectivement Président du Directoire et Directeur Général de l’enseigne.

Une gamme de solutions de financement offerte par Prêt d’Union qui s’élargit

S’appuyant sur les bons résultats enregistrés au cours de sa première année d’existence, Prêt d’Union entend bien continuer son développement, c’est ainsi que, profitant de l’annonce de ce bilan, l’établissement a d’ores et déjà fait part de son intention de porter le montant maximal des emprunts consentis de 19 500 € à 30 000 € et d’offrir la possibilité, aux emprunteurs, de contracter des crédits d’une durée de deux ans, l’enseigne restant particulièrement positive quant à ses perspectives d’avenir, celle-ci ayant, en effet, enregistré un taux de défaut deux à trois fois inférieur au volume prévu lors de son lancement, prouvant bien ici, une fois encore, la bonne adaptation de ses produits à la réalité économique actuelle, qui offrent donc une alternative intéressante aux usagers, tant en matière de crédit que d’épargne, chacun pouvant trouver, auprès de ce nouveau prestataire, la formule la plus adaptée à ses besoins.

acualités financières

10 octobre 2012

Le nombre de dépôts de dossiers de surendettement de nouveau à la baisse au mois d’août

Ayant vu leur activité augmenter de manière significative depuis le début de la crise qui secoue aujourd’hui l’ensemble de l’Europe, les commissions de surendettement voient donc leur volume de travail particulièrement surveillé, celui-ci constituant, en effet, un indicateur important de…


11 août 2012

Benoît Hamon réfléchit à une éventuelle interdiction du crédit renouvelable

Présentés par un grand nombre d’associations de consommateurs et d’usagers comme un facteur important d’endettement des ménages, les crédits renouvelables occupent depuis maintenant plusieurs années l’attention des gouvernements successifs et du législateur, qui entendent bien adopter les mesures nécessaires à…