La loi Lagarde permet de voir le nombre de crédits renouvelables diminuer


Apparaissant comme l’une des mesures importantes mises en place par le précédent gouvernement, la loi Lagarde, dont le but est d’encadrer de manière plus rigoureuse la distribution du crédit renouvelable semble, aujourd’hui, avoir porté ses fruits avec une baisse significative du nombre de ces comptes.

De nombreux crédits renouvelables en moins par rapport à la situation lors de l’entrée en vigueur de la loi Lagarde

Ayant été placé au centre d’une étude menée par le cabinet Athling pour le Ministère de l’Economie et des Finances, le crédit renouvelable affiche donc un recul de 5,3 millions de comptes en moins, à la fin du mois d’avril 2012, par rapport à la situation lors de l’entrée en vigueur de cette fameuse loi Lagarde.

Une situation qui semble évoluer fortement dans le bon sens

En effet, ce sont, pour cette date plus récente, 37,5 millions de comptes de crédit renouvelable qui se trouvent être considérés comme ouverts, dont 16,9 millions actifs, pour un total de 24 milliards d’euros empruntés, ce montant affichant alors un recul de 12 %, lorsqu’il s’agit de le comparer à la précédente date prise comme repère, cette différence étant encore plus fragrante avec 2007, puisqu’elle atteint alors 26 %.
Pour ce qui concerne la dernière année écoulée, c’est aussi une baisse de 9,7 % de la production de ces formules qui doit être notée selon le Ministère de l’Economie et des Finances, ajoutant également que « dans le cadre de la réforme de l’usure, les taux du crédit renouvelable ont nettement baissé ».

acualités financières

13 novembre 2012

Opération « Les 5J Crédit Conso »

Du 12 au 16 novembre, BNP Paribas baisse à 3,80%  le taux fixe du crédit à la consommation. L’offre concerne les demandes de prêt de 2 000 à 10 000 euros amortissables sur 12 à 24 mois. Souscrire son prêt en ligne Sur…


09 septembre 2012

Le nombre de dépôts de dossiers de surendettement repart à la hausse selon la Banque de France

Accentuées par la crise économique actuelle, les difficultés rencontrées par les ménages français se trouvent, aujourd’hui, amplifiées, poussant un nombre toujours plus important de ceux-ci à se tourner vers les commissions de surendettement de la Banque de France, ces derniers…