Le nombre de dépôts de dossiers de surendettement de nouveau à la baisse au mois d’août


Ayant vu leur activité augmenter de manière significative depuis le début de la crise qui secoue aujourd’hui l’ensemble de l’Europe, les commissions de surendettement voient donc leur volume de travail particulièrement surveillé, celui-ci constituant, en effet, un indicateur important de la santé financière des ménages français, laissant apparaître une certaine amélioration sur les dix derniers mois écoulés.

Une évolution du nombre de dépôts de dossiers de surendettement encourageante au mois d’août

Ayant connu, sur les dix derniers mois de l’année écoulée une période de huit mois de baisse, le nombre de dépôts de dossiers de surendettement avait laissé apparaître, aux mois de juin et de juillet, quelques résultats moins positifs, le premier ayant, en effet, affiché une stagnation, alors que le second avait marqué, quant à lui, une croissance de 6,5 % par rapport au même mois de l’année précédente, les chiffres du mois d’août 2012 s’avérant être ainsi plus satisfaisants, puisque ceux-ci font état d’un recul de 6,9 %, 15 238 dossiers ayant en effet été déposés auprès des commissions de surendettement de la Banque de France, alors que 16 377 nouveaux cas avaient été enregistrés sur cette même période en 2011.

Un volume de dossiers traités en hausse du fait de la promulgation de la loi Lagarde

Venant s’ajouter à la baisse du nombre de nouveaux dossiers présentés aux commissions de surendettement de la Banque de France, l’accroissement du nombre de cas traités, en hausse de 2,9 %, au mois d’août dernier, du fait des dispositions prises par la loi Lagarde en matière de rétablissement personnel, qui permettent notamment de ne recourir à un juge que pour l’homologation du plan de surendettement, ont ainsi amélioré considérablement la situation avec une diminution importante du nombre de dossiers en attente devant les instances de la Banque de France.

acualités financières

30 mars 2015

Le crédit à la consommation relève la tête en février

L’ASF annonce une hausse de la production des crédits à la consommation de 1,9% sur le mois de février 2015. Cette inclinaison à la hausse ne suscite pourtant pas de cris de victoire, effacée par la persistance d’aspects inquiétants. Le…


07 septembre 2013

Un mois de juillet favorable aux prêts personnels dans un secteur en plein recul

Particulièrement éprouvé depuis le début de la crise, le secteur du crédit semble, encore aujourd’hui, éprouver un certain nombre de difficultés, comme le soulignent les derniers chiffres publiés par l’Association française des Sociétés Financières, représentant près de 50 % des…