Une production de crédits toujours au ralenti en octobre selon l’ASF


Solution prisée des ménages français pour assurer le financement de leurs projets, le crédit à la consommation semble, depuis maintenant plusieurs mois, rattrapé par la crise économique, sa production se trouvant particulièrement ralentie en cette période d’incertitude, les derniers chiffres publiés par l’Association française des Sociétés Financières pour le mois d’octobre venant une nouvelle fois confirmer cette tendance.

Un mois d’octobre en demi-teinte pour le crédit à la consommation selon l’ASF

Avec la création de quelques 3,28 milliards d’euros de crédits à la consommation, le mois d’octobre reste décevant pour l’ASF, qui voit celui-ci reculer encore un peu, portant la baisse à 0,6 % sur les 12 derniers mois écoulés, l’association enregistrant toutefois un ralentissement de ce mouvement, duquel seuls les prêts personnels semblent aujourd’hui tirer leur épingle du jeu, avec une augmentation de 6,3 % de leur volume sur le mois d’octobre, montrant l’intérêt que conservent les ménages français dans les solutions de crédits pour assurer le financement de leurs projets.

Le crédit renouvelable et les crédits affectés grands perdants de la crise

Grand perdant de la crise économique, le crédit renouvelable a encore vu sa production baisser de 3,4 % en octobre, marquant ainsi un net recul de 36 % par rapport à son volume le plus élevé de 2008, les crédits affectés connaissant eux aussi une période particulièrement difficile, notamment en matière d’équipement du foyer et d’achat de véhicules neufs, ceux-ci ayant respectivement baissé de 6,8 % et 3,7 %, témoignant de la prudence avec laquelle aujourd’hui les usagers français abordent le quotidien.

acualités financières

02 juin 2015

Carrefour Banque aux petits soins pour nos achats d’été

Depuis le 26 mai jusqu’au 20 juillet 2015, Carrefour Banque engage une promotion bruyante sur le prêt personnel. Le TAEG fixe est ramené à 2,80% pour toute demande de financement comprise entre 6 000 et 20 000 euros remboursables en 13 à 24 mois….


20 avril 2015

Les pubs Cetelem drôles, mais pas pour tout le monde : Polnareff attaque

Bien sûr, en publicité tous les rêves de gloire sont permis et la mascotte de Cetelem peut bien côtoyer l’éternelle icône des Etats-Unis, Marilyn Monroe, ou le roi de la pop, Michaël Jackson, sans faire lever le moindre sourcil. Si…