Les 8J Crédit Conso, une chance à saisir chez BNP Paribas jusqu’au 1er juillet 2013


Bien conscient que la période estivale peut parfois constituer une source de dépenses importantes dans le budget des ménages, avec le départ en vacances de toute la famille notamment, BNP Paribas a ainsi pensé à ces derniers et donc mis en place une offre exceptionnelle, en exclusivité sur Internet, baptisée les 8J Crédit Conso, donnant alors l’opportunité de se voir débloquer un montant intéressant remboursable à un taux d’intérêt calculé au plus juste.

Un taux d’intérêt fixe de 4,80 % pour un emprunt jusqu’à 15 000 € sur 48 mois chez BNP Paribas

Donnant, en effet, l’opportunité, du 24 juin au 1er juillet 2013, de contracter un crédit à la consommation, pour la réalisation de n’importe quel projet, d’un coût compris entre 1 000 € et 15 000 €, remboursable en 12 à 48 mois, la promotion actuelle de BNP Paribas doit donc être saisie au plus vite, celle-ci ne durant que quelques jours, pour procurer, en revanche, des conditions extrêmement avantageuses, tel qu’un taux d’intérêt fixe de 4,80 %.

Un exemple concret de ce qu’il est possible d’obtenir grâce à l’offre de BNP Paribas sur son Crédit Conso

Présenté sur la plate-forme même de l’enseigne, cet exemple montre ainsi qu’il est possible d’obtenir un emprunt de 10 000 €, à rembourser en 48 mois, par le biais d’échéances de 228,94 €, aucun frais de dossier n’étant perçu, portant donc le coût total de l’emprunt à 989,12 € seulement, une assurance facultative pouvant également venir couvrir l’ensemble des risques pour 6 € par mois, rendant donc cette solution particulièrement attractive.

acualités financières

14 novembre 2013

Nouvelle campagne de communication pour Sofinco

En plus de la refonte de son logo, la marque de Crédit Agricole Consumer Finance recrute Frédéric Michalak et redore son blason autour des valeurs du rugby.  Le rugby au secours du crédit à la consommation En pleine crise de…


03 septembre 2012

La Fédération bancaire française contre un fichier positif de surendettement

Entre 2007 et 2011, la Banque de France a reçu plus d’un million de dossiers de surendettement. Partant de ce constat, l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkosy, avait repris, lors de sa campagne électorale, une mesure proposée par le…