Nouvelle campagne de communication pour Sofinco


En plus de la refonte de son logo, la marque de Crédit Agricole Consumer Finance recrute Frédéric Michalak et redore son blason autour des valeurs du rugby. 

Le rugby au secours du crédit à la consommation

En pleine crise de confiance et face au rejet des Français pour les crédits, Sofinco fait appel au demi de mêlée du RC Toulon pour prêter son image dans une opération de séduction. Le joueur de rugby est sensé représenter le naturel, la confiance, la simplicité et la proximité. Aussi, le sport du ballon ovale pratique selon Sofinco les mêmes valeurs que celles de l’établissement de crédit.

L’accompagnement, le respect et la confiance se retrouvent pleinement dans le Pack engagement Sofinco. Aussi, l’entraide et l’esprit d’équipe sont le principe même de la solution Assistance vie quotidienne de Sofinco. Enfin, la marque montre une plus grande  souplesse que celle des joueurs de rugby avec Flex, un moyen très pratique pour ajuster à sa guise les montants de ses mensualités de crédit.

À partir du 5 novembre à la télévision et sur Internet

Trois spots publicitaires de 30 secondes présentent Frédéric Michalak à l’entrainement. Le joueur en footing, en jeu avec l’équipe ou en pleine séance d’étirement fait un parfait duo avec monsieur Sofinco. Le personnage représentant la marque montre à quel point l’établissement de crédit souhaite se rapprocher des Français. Loin d’être un robuste joueur de rugby, il est naturel, bredouillant, craintif, bref, l’antihéros qui inspire la sympathie.

acualités financières

12 juin 2013

Label « responsable » du crédit renouvelable Cetelem

Après avoir entrepris une démarche inédite visant la certification «  responsable » de son offre de crédit renouvelable, Cetelem plaide pour les avantages de ce financement, présenté comme la meilleure solution aux fins de mois difficiles. Le circuit de commercialisation audité BNP…


28 février 2013

Des solutions amiables plus difficiles à trouver pour les commissions de surendettement

Alors que le contexte économique reste particulièrement difficile pour les ménages français, qui voient leur budget mis à l’épreuve, les commissions de surendettement de la Banque de France ne cessent de voir le nombre de cas qui leur sont soumis…