Les 10 jours du prêt personnel BNP Paribas


Jusqu’au 4 février 2015, sur le site de BNP Paribas le prêt personnel est à un TAEG fixe promotionnel de 3,80%. L’offre est disponible à partir d’un crédit de 3 000 euros remboursable sur 12 mois minimum et plafonnée à un prêt de 20 000 euros d’une durée de 48 mois.

Depuis le 26 janvier ont démarré chez BNP Paribas les 10 jours du prêt personnel. L’offre est exclusivement disponible sur internet, réservée aux souscriptions en ligne sur le site bnpparibas.net jusqu’au 4 février 2015 inclus.

L’offre est sans frais de dossier et promet un TAEG fixe de 3,80% à toutes les demandes de prêt à partir de 3 000 euros jusqu’à 20 000 euros. La durée de remboursement, fonction du montant du crédit, est comprise entre 12 et 48 mois.

Ces conditions avantageuses viennent faciliter tous les projets d’hiver, départ pour les îles paradisiaques ou acquisition d’une nouvelle chaudière.

En effet, un crédit de 5 000 euros remboursable sur 36 mois bénéficie du TAEG fixe promotionnel de 3,80% et correspond à 36 mensualités de 147,02 € hors assurance facultative. À l’échéance, le coût total du crédit sera de 292,72 € pour un montant total dû de 8 292, 72 €.

L’option de l’assurance Décès, Perte totale et irréversible d’autonomie et Incapacité totale de travail disponible chez BNP Paribas ajoute un coût de 1,39 % du montant total dû. C’est une garantie de remboursement valable toute la durée du prêt.

Avant de souscrire l’offre de prêt de BNP Paribas, il est possible de vérifier le montant des mensualités et la durée d’amortissement à l’aide du simulateur librement mis à disposition sur le site de la banque.

Le contrat de prêt est souscrit directement en ligne et les fonds sont remis dans les 8 jours qui suivent le délai de rétractation et l’accord définitif de BNP Paribas.

acualités financières

03 septembre 2012

La Fédération bancaire française contre un fichier positif de surendettement

Entre 2007 et 2011, la Banque de France a reçu plus d’un million de dossiers de surendettement. Partant de ce constat, l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkosy, avait repris, lors de sa campagne électorale, une mesure proposée par le…


23 novembre 2012

Surendettement : vers le rétablissement des allocations logement ?

Afin de réduire les risques d’expulsion d’un logement, la députée socialiste Marie-Françoise Clergeau a présenté un amendement visant à rétablir automatiquement l’attribution des aides au logement pour toutes les personnes victimes de surendettement. La mesure, tout juste acceptée par l’Assemblée…